CFP MAGIX Index du Forum
CFP MAGIX Index du ForumPortailFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
Toute l'équipe du forum vous souhaite la bienvenue Invité !                              Ceci est le premier forum dédié exclusivement à Magix !                              N'hésitez pas à vous enregistrer pour participer à la vie du forum.                                                                 
[VIDEO2008] Encodage informations sur certains paramètres importants

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CFP MAGIX Index du Forum -> Tutoriaux et astuces -> Astuces pour les programmes vidéo
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CFadmin
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2008
Messages: 538
Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq
Moyenne de points: 1,01
Point(s): 542
Système d'exploitation: Win 7 / linux 10.10
Logiciels préférés: VDL 2008

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 17:31 (2009)    Sujet du message: [VIDEO2008] Encodage informations sur certains paramètres importants Répondre en citant

Encodage informations sur certains paramètres importants
Bitrate (Débit) :

Dans un flux MPEG, le débit exprime le nombre de bit, ou information élémentaire, du flux MPEG.
En générale, on modifie le niveau de compression par le débit. Plus le débit est élevé, plus la qualité de la séquence obtenue est bonne. Le défaut est que la taille du fichier obtenu est de plus en plus importante.
Si le débit est constant dans le temps, on parlera alors de codage CBR (Constant Bit Rate). Si le débit change dans le temps en fonction de la complexité des informations à traiter, on parlera alors de débit variable ou VBR (Variable Bit Rate). La technique du VBR est utilisée couramment pour le MPEG-2 tel que les DVD. Le mode VBR optimise le rapport qualité d’ encodage / espace disque utilisé.

La compression à taux fixe constant (Constant bitrate) ne tient pas compte de certaines redondances d'informations dans les groupes d'images (GOP) qu'une compression à taux variable améliore sensiblement, réduisant au passage le poids final du fichier. Le MPEG-2 supporte le taux variable - recommandé donc - et pas le MPEG-1.


- CBR, Constant BitRate est un encodage classique, à débit constant.
- ABR, Average BitRate est un encodage à débit variable mais avec respect d'une moyenne.
- VBR, Variable BitRate est un encodage à débit complètement variable


Quantizer (quantisation)

C'est une notion relativement difficile à expliciter dans la mesure où elle dépend de plusieurs facteurs. En terme de spécialiste cela désigne un coefficient de compression . Plus haut est cette valeur plus l'image sera comprimée (et par conséquent un haut quantizer signifie une faible qualité d'images et une petite taille de fichier , étant entendu qu'un bas quantizer signifie une haute qualité d'images pour un fichier forcement plus gros).
Elle contrôle la précision avec laquelle l'image est codée. Plus le nombre est petit meilleure est la qualité, mais c'est au détriment du bit-rate.


Images I, P, B

Image I (Intraframe)

Il s'agit d'une image clés, une image décrite entièrement par elle-même. Son taux de compression (rapport de taille entre l'image naturelle et l'image traitée) est relativement faible.
es images sont comprimées indépendamment de leur contexte, c’est à dire qu’on ne tient compte que du contenu de l’image elle-même et non des images environnantes Elles serviront de référence pour le calcul des autres images et lors des accès aléatoires dans une lecture accélérée de type magnétoscope. Elles ont un taux de compression modéré.

Image P (Predicted frame)

Il s'agit d'une image prédite, une image décrite en utilisant les différences entre cette image et l'image suivante. Le taux de compression est plus élevé que celui de l'image I.
Ces images sont codées par rapport à l’image précédente. Elles utilisent la compensation de mouvement pour un meilleur taux de compression. Par ailleurs, elles ont l’inconvénient de propager les erreurs, du fait qu’elles réutilisent les informations de l’image précédente. Une image prédite pèse environs 50% du poids d’une image I

Image B (Bidirectionnal frame)

Images bidirectionnel. Une image décrite en utilisant à la fois les différences entre l'image précédente et l'image suivante. Le taux de compression est supérieur à l'image P.
Ces images interpolées utilisent à la fois l’image (I) précédente et l’image (P) suivante comme références. Ceci a le grand avantage d’offrir le meilleur taux de compression, sans propager les erreurs puisqu’elles ne sont jamais utilisées comme références. Une image B pèse 15% d’une image I.
Ces images sont les plus compressées mais aussi les plus difficiles à encoder/décoder. Elles ne servent pas de référence à d’autres type d’images.

GOP (Group of pictures)

Cela signifie Group Of Pictures et est un groupe d'images I, P et B.
L’algorithme MPEG utilise une technique de compression par groupe d’images. Elle utilise en fait 3 types d’images différentes. Le groupe d’images principales (GOP) est constitué d’images I de référence qui ne sont quasiment pas modifiées. Modifier la structure du GOP influe sur la qualité de l’ encodage et sur la puissance de calcul nécessaire à l’encodage.
Le GOP commence par une image I, suivie de quelques images P espacées et entre lesquelles se placent les images restantes qui sont de type B. La fin du GOP se situe à la dernière image précédant immédiatement une nouvelle image I. La longueur d’un GOP est variable, mais la valeur la plus courante se situe entre 12 et 15

Entrelacement :

Forme d’affichage vidéo dans laquelle une image est affichée en deux balayages de demi-images (cas de la télévision).
Le principe de l’entrelacement est d’envoyer successivement des demi-images ou demi-trames – les lignes paires d’abord puis les lignes impaires. Ces demi-images (champs) sont affichées alternativement avec un double « framerate ». La „lente“ réaction de l’œil de l’observateur et la rétention d’images des tubes cathodiques rassemblent, pour ainsi dire, à nouveau les deux demi-images.


Entrelacé :

chaque image vidéo (en anglais : frame) est composée de deux trames entrelacées (champ, en anglais : field), l'une des lignes paires, l'autre des lignes impaires, qui sont projetées alternativement sur l'écran, mais à une fréquence double (50 Hz, en PAL) des images (25 im/sec en PAL).

Frame(image) :

chaque image vidéo prise séparément est constituée de deux champs (en anglais : field) en vidéo entrelacée. En PAL, le signal vidéo est constitué de 25 images qui défilent par seconde (30 im/sec en NTSC). Le format MPEG utilise différents types de frames lors de la compression : les I-Frames (ou Intra-Frames) contiennent les données nécessaires pour construire une image complète en utilisant une compression très similaire au JPEG.

Deinterlace :

Cette option désentrelace le fichier video, il n'est pas nécessaire si le film est destiné à être gravé sur DVD et regardé sur une télévision. Si le fichier est destiné à être visionné sur un écran d'ordinateur il est conseille de désentrelacer la source pour une meilleure qualité d'affichage.

N'hésitez pas à poster des commentaires
____________________________________________________________________________________________________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Jan - 17:31 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CFP MAGIX Index du Forum -> Tutoriaux et astuces -> Astuces pour les programmes vidéo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template BBR2 created by revaz
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com